Enquête
Les gros dossiers de la cave que ta maman a pas réussi à élucider avec son sphincter en silicone.
Game
Parce que ton CPC-6128 est toujours au top et que ta NES a pas pris une ride mon copain.
Geek
C'est un peu les exclus de la société mais c'est un peu nos lecteurs aussi.
Goodies
On bricole sec par ici boy!! du scotch, du popcorn et on rend ta sœur heureuse pendant 3 heures.
Houhou
On provoque du rigolage dans ton ventre.
Interview
Ouais on fait aussi dans l'investigation de rue en allant voir des vrais gens physiquement sur IRC.
K7 VHS
Du nanar, de la haine, de la misère et de la crasse mais surtout beaucoup de Fred Williamson.
La cave
Les trucs à propos de la cave toussa ...
Muzică
Nos meilleurs peulots font le tour du pâte de maison pour trouver les plus gros succès musicaux du bloc soviétique mon copain.
Pr0n
Ragot
Tu vas pouvoir virer avec cette dose de crack qu'on injecte dans le bras de ta petite sœur de bon matin.
Zanimo
Les gros bestiaux de combat ont été découvert ici mayc!! Du ratel à la space Shrimp, on donne à fond dans cette merde.

Vous êtes zissi : Home » houhou, muzică » Aie papi, le bon bouli latino

Aie papi, le bon bouli latino

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
Loading ... Loading ...

Tu crois que tu vas nous chier dans les bottes Shakira ?


L’histoire a commencé en 2002, j’avais 18 ans et j’étais nerveux comme le puceau que j’étais. J’étais avachi comme une grosse merde devant MTV avec un pilon au bec quand je suis tombé sur Shakira. Bien sûr, la gueuse je l’avais déjà repérée, sa connerie sur le gros caillou avec les chevaux et sa flute de pan toute pétée. Whenever, ta gueule laisse-moi tranquille. J’avais quand même vaguement cramé son boule bien sympa, mais franchement le clip me foutait les nerfs, une bonne blague pour redneck. J’ai une gueule de boloss ? Non, alors range-moi ça.

Puis est arrivé le drame, la revanche du tango, du rock avec accordéon. En vérité, au début, j’ai pas tilté puis en regardant bien j’ai vu que Shakira était plus chaude qu’un mexicain de Tijuana défoncé à la mauvaise C. La guitare j’y ai pas cru, pas plus que son rocher à la con avec les chevaux, tu y verras l’image que tu veux, moi j’ai juste cramé qu’on se foutait de ma gueule. Non l’essentiel c’était son bouli mec, cherche pas cette meuf sait y faire. A l’époque, je connaissais vaguement une meuf qui ressemblait vaguement à Lou Doillon dont le boule ressemblait vaguement à celui de Shakira, j’aimais bien cette fille pour cette raison. Elle dansait un peu pareil, ça me mettait mal à l’aise, surtout que je commençais à tomber amoureux de Shakira. Tu saisis le délire de vivre par procuration des expériences impossibles, bon bah j’ai rien fait parce que j’étais timide. Ouais, ça ne pète pas de l’image de gangsta mais ça joue la carte de l’honnêteté, et ta meuf commence déjà à m’apprécier. Bref, en même temps cette enfant de putain faisait une tête de plus que moi, pas évident pour claquer une levrette, contrairement à Shakira et son mètre 57 au compteur, de quoi mitrailler sec dans le bazar.

Alors y’a huit ans, on en était là, un début d’amour sauvage pour Shakira. Le même qui m’avait traversé le zboub dix ans auparavant une après-midi de glande devant Dreamlover de Mariah Carey. Et depuis ? J’ai jeté mes avortements manuels sur Beyonce, Rihanna et autres négresses qui te rappellent que t’es qu’un sale blanc de passage dans ce monde sans pitié du divertissement. Shakira, je l’avais pas oublié, elle m’avait un peu ambiancé pendant la coupe du monde, tu sais le tube infernal qui passait partout avec son gimmick à prononcer avec l’accent qui te fait passer pour un entertainer : « sheukiwra, sheukiwra ». Faut dire qu’elle a un truc dans la voix, un petit quelque chose qui rend tout chaud, comme un petit galet chatte qui sèche au soleil sur une plage d’un pays quelconque d’Amérique du Sud. Dommage que le morceau soit gâché par cette grosse merde de Will I Am, suce ma merde connard, contente toi de faire des instrus et nous les casse pas avec tes concepts, tu gâches ma demi-molle.

Quand le sage désigne le boule, le gay regarde j’sais pas où


On revient à l’essentiel, rien que d’écrire Will I Am, j’ai une putain de haine qui monte en moi, faut que je me calme ouais et avec cette weed bien grasse qui est arrivée par les cieux l’autre jour. Alors, j’ai rallumé la télé, quelque chose qui n’était pas arrivée depuis ma dernière commande et ça remonte à vraiment loin, sans déconner. Bon, Shakira feat Dizzee Rascal passait devant l’écran qui reflétait mes yeux vitreux. J’y croyais pas trop au début, un gros kick comme c’est à la mode en ce moment. Elle a placé des petits gémissements, pas mal, sans plus quoi. Puis c’est au tour de Dizzee de nous expliquer qu’il est en train de baiser les cainris comme il faut. Pas la folie, mais jouable. On est arrivé péniblement vers une minute, quand l’explosion a retenti : 1min17. Le temps s’est arrêté comme si Dieu avait appuyé sur le stop de sa MKII. Shakira nous a balancé un scud, une bombe à fragmentation frappée du sceau du saint mojo, un « aie papi » qui explosa sur tous les murs. Y’en avait partout, mon pote et moi on a sauté et hurlé. La claque de la main d’un serbe de 2 mètres, brrrrrraaaaaaaa, salve d’hormones. PO PO PO PO PO !

On a retrouvé péniblement nos esprits, il s’est passé quoi ? Tu vois, les mecs quand ils tombent dans un attentat, font la même tronche désabusée « hein, sont sérieux là ? ». On était pareil, on a foncé sur Spotify et on s’est passé le « aie papi » en boucle, les choses commençaient à prendre forme. Alors on a remis le clip et on rematé son bouli, encore et encore et ce truc est dangereux. Il te rend complètement débile, déjà qu’il faut pas trop te pousser, tu suis ses mouvements comme un chien fou. Je suis à deux doigts de violer le patron de Youtube.

Attachez-moi, bordel ou je la ruine. Pour me calmer je mets la version espagnole, elle roule les R comme mes intimités dans ses mains, et de temps en temps elle dit clairement « mon kiki », je sais pas si y’a un rapport avec le fait qu’elle soit un tranny, mais bon j’accepte la vibe. Cette meuf est parfaite, j’aimerais qu’elle arrive chez moi maintenant qu’on joue à bouger tous nos muscles dans une danse de serpents qui fouteraient la trouille pour un siècle à ces connards de chevaux de Whenever.

Appelle-moi, pour ta cartouche. 16 bim, le chargeur est surchargé.

Ces baltringues de Sony veulent pas me laisser intégrer ce clipute, alors clique salope : Shakira & Dizzee Rascal – Loca

13 commentaires

Défoulage

  • Pour insérer des tofs : [img]UrlDeLaTof[/img] ou [img alt=altDeLaTof]UrlDeLaTof[/img]
  • Pour insérer des vidz : [youtube id] / [dailymotion id] / [rutube id] et pareil pour les autres sites
flag

Top


Copyright © 2006 - 2017 Skapiso.