Enquête
Les gros dossiers de la cave que ta maman a pas réussi à élucider avec son sphincter en silicone.
Game
Parce que ton CPC-6128 est toujours au top et que ta NES a pas pris une ride mon copain.
Geek
C'est un peu les exclus de la société mais c'est un peu nos lecteurs aussi.
Goodies
On bricole sec par ici boy!! du scotch, du popcorn et on rend ta sœur heureuse pendant 3 heures.
Houhou
On provoque du rigolage dans ton ventre.
Interview
Ouais on fait aussi dans l'investigation de rue en allant voir des vrais gens physiquement sur IRC.
K7 VHS
Du nanar, de la haine, de la misère et de la crasse mais surtout beaucoup de Fred Williamson.
La cave
Les trucs à propos de la cave toussa ...
Muzică
Nos meilleurs peulots font le tour du pâte de maison pour trouver les plus gros succès musicaux du bloc soviétique mon copain.
Pr0n
Ragot
Tu vas pouvoir virer avec cette dose de crack qu'on injecte dans le bras de ta petite sœur de bon matin.
Zanimo
Les gros bestiaux de combat ont été découvert ici mayc!! Du ratel à la space Shrimp, on donne à fond dans cette merde.

Vous êtes zissi : Home » enquête » Pimp my ass #2 : Blood Sport

Pimp my ass #2 : Blood Sport

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
Loading ... Loading ...

Le premier épisode de la saga t’a laissé sur le carreau pas vrai? T’ as senti une sorte de turbo fist écorcher ton four à pain après l’enquête hein?
Moi j’ai su tourner la page. Fini les écoles de pilotage, je suis passé à la Boxe Thaï avec des gars du tiekson. On se met sur la gueule en imitant Chong Li (Bolo Yeung en vrai si tu préfères).

Jean Babouin s’est fait tatoué son nom sur la nuque si tu veux tout savoir. Le pauvre est loin de s’imaginer que sa mascotte chinoise joue dans un gros film de péday martial. Et ouais Blood Sport c’est encore un repère de tarponneurs de fessiers en vrai.

Je te sens perplexe une fois de plus mais ce que je vais te révéler va envoyer ton papa sur orbite pour aller sucer Raël.

Alors vu que ta maman t’enfermait sous l’escalier à cause que t’avais planté ton frère avec une fourchette à huître, possible que t’ai pas visionné cette pépite. Je vais quand même te refaire le pitch de cette K7 qui a permis à JCVD de sortir de l’ombre et de connecter avec les confiseurs.

En fait le film est pas juste une fiction mais une histoire retraçant la vie de Franck Dux. Si t’es un vrai bonhomme et que t’es abonné à Kung-Fu magazine, tu connais forcément notre ami. Bon il est surtout connu pour être un raconteur de barba papa puisque personne n’a pu prouver ce qu’il disait.

Dès les premières secondes de ce docu fiction, on se met dans l’ambiance. Ça sent la poudre à canon mec!!

Des tas de peulots s’entrainent dans leurs dojo et on comprend déjà que ça va être le foutoir sur le ring. Entre un notable qui béquille des planches IKEA et un Ougandais qui s’enfile des noix de coco à la paluche, le ton est donné. Malgré la violence visuelle, tu laisse quand même entrevoir une pointe d’humour qui va virer en orgie romaine minutes après minutes.

Des petits détails auraient déjà du te sauter aux yeux non? Des postures qui en disent long, des garçons qui mattent leur copains pleins de sueur, patience, tu vas prendre cher dans quelques minutes.

L’histoire enchaine alors sur l’enfance de Kefran (Franck Dux en vrai). Alors qu’il veut chourave un sabre dans une maison Phœnix, il tombe nez à nez avec le taulier. Ce dernier décide d’en faire son poulain sexuel. Des années plus tard Kefran est devenu militaire (quand je te dis que c’est pas net le truc). Quand il apprend que son maître est sur le point de canner, il s’enfuit de sa caserne et part à HongKong lui dire adieu avec un blouson en cuir. Du coup on assiste à des flashback sur l’enfance du type. Entre une cérémonie japonaise à base de tisane, une pêche à la truite sans canne à pêche et des séance de colin maillard en kimono, on s’enfonce un peu plus dans la beaufitude US.

Arrivé sur place et voyant que le vieux va bientôt y passer, Kefran va vouloir honorer sa mémoire en participant au Kumité, le tournoi des mecs chauds du tatami.

Voilà comment, d’une histoire bidon et totalement improbable, on en arrive à regrouper des mecs de péplums dans un 50m² en plein bidonville.

C’est sur le trajet qui l’emmène au gymnasium que Kefran rencontre Jojo. Les deux hommes vont échanger leurs premiers regards autour d’une borne d’arcade. Des gros plans douteux insistent sur leurs paluches entrain de triturer des joysticks de haut en bas. C’est subliminal tout ça, faut des lunettes de soudeur pour entraver le truc. Figure-toi que Jojo il est là aussi pour le kumité !!! Putain le scénario il est calé là. Du coup ils vont devenir inséparable les deux merdeux. Mouais…

Bref ils sont emmenés dans un club échangiste qui rappelle aisément le Blue Oyster. Si dans les tribunes ça se caresse à travers les pantalons en velours, sur le ring c’est l’orgie. T’as même le droit à un plan très rapide de Freddy Mercure se faisant serrer par un Jugoslave. Si si guettes bien la tof j’t'assure…

95% de l’histoire de passe dans ce cabanon moite éclairé au chalumeau. Dès le moment où t’a compris ça, tu ressens un besoin pressant de t’injecter de la ventoline en intra-veineuse. Pas la queue d’une chatte à l’horizon, on fait le macho mucho et les rares pétasses qui passent devant la caméra ont des pommes d’Adam.

Je t’épargne l’histoire parallèle entre Forest Withaker et le chef de la police, tu pourras pas la supporter.

Ouais donc si t’es un hardcore mathématicien tu auras compris qu’il reste 7% d’action hors gymnase. C’est là que JCDV est un génie. Il va faire croire que le film est destiné à un public hétéro en introduisant une fille dans le scénario histoire de pas faire couler la barque trop vite. Avant le tournoi, on assiste à un tour de magie entre Kefran et Hussein (le roi du kebab sans viande) qui vont se disputer la donzelle la plus éclatée que tu verras jamais dans un film. Simple illusion qui partira en fumée quelques minutes plus tard. Oui oui, cette même fumée que ta mémé a sniffée dans sa twingo le jour du réveillon.

Passé cette arnaque scandaleuse, on en arrive au gros du spectacle. Quand le tournoi démarre on a le droit à un déluge de tenues satinées, de mini shorts et de corps graissée à l’huile de foie de morue. Ça sort les pecs, ça se tient les mains, ça se bagarre sous les aisselles. On a droit à tous les guests habituels de films d’action. Des mecs pas connus mais que tu retrouveras dans toutes les pellicules de Jean-Claude. On aura quand même l’honneur d’admirer Grace Jones dans toute sa splendeur. Malheureusement son combat face à Kefran ne va durer que 3 secondes. Je sais pas si t’a pigé la stratégie qui consiste à ne pas montrer une daronne plus de 5 minutes à l’écran. Ça y est ça commence à faire le tour de ton ciboulot?

Je ne vais pas te passer tous les combats en détail, je crois que tu n’a pas assez de Sopalin de toute façon.

Ce qu’il faut retenir c’est le combat très coquin entre Béber le sumo et l’Ougandais qui se tape comme un bonobo. Ça se fait des caresses, ca se sert dans les bras brutalement mais ça transpire la tendresse. C’est carrément la parade nuptiale dans leur slip. Malheureusement béber va abimer son toyboy en lui pétant la 3ème lombaire intestinale lors d’un rimjob.

Vu qu’il n’a plus de sphincter à déformer, Béber va alors se tourner vers kefran qui est beaucoup moins docile du pompon. Lui il préfère montrer son entrecuisse tendue à 180°, c’est pas un passif t’a vu. Du coup il décide de montrer qui est le taulier en pratiquant un Fist furtif pendant la pub.

Il mettra fin aux souffrances du gros béber en lui administrant un Xanax dans la boite à ragout.

Chong Li reste bloqué devant la scène, il a la rage de pas avoir été à la place de Béber alors il va se venger sur Jojo pour foutre la merde. Ce quatuor amoureux te met mal à l’aise non? En fait c’est la clé du film. Derrière une prétexte de compétition se cache une histoire de jalousie au sein d’un collectif de gymnaste. Si t’a compris ça, t’a tout compris.

Chong Li éclate donc Jojo et lui vole son serre tête harley Davidson. Il s’empressera de le frotter sur ses couilles pour déboussoler la truffe de Kefran et lui faire perdre tous ses repères.

Le lendemain, bien déter à venger son compagnon, Kefran affronte Paco la box Thai. Il a repéré que c’était un fou de la braguette alors il va pas tomber dans le piège et va lui marave sa mère. Et comme le hasard du scénario fait bien les choses, devine quoi… ATTENTION SPOILER DEDANS LA SUITE : la finale va opposer le Kefran à celui qui a fait du bobo à son amoureux.

Le combat démarre peperlito pour lui mais Chong Li va lui balancer un Alka Seltzer dans la pupille. Le type est perplexe, ça lui rappelle les backrooms près d’Étienne Marcel.

Il est devenu l’objet sexuel de Chong Li mais le type est malin. Il se souvient alors de quand il vivait chez son proctologue. A cette époque il servait la Ricoré au baltot avec un bas résille sur le nez.

Il va alors imaginer que la cafetière c’est les couilles du Coréen en vrai (oui Kefran adore les métaphores subtiles).  Après 2 / 3 ratages et des patates qui atterriront dans la bouche de l’arbitre, il procède à un essorage en règle des organes de Chong Li, qui officie depuis dans « les 500 choristes ».

Kefran a régularisé le truc et peux enfin rejoindre son Jojo à l’hôpital. Ils se feront la promesse de toujours être là l’un pour l’autre (c’est là qu’il faut sortir le sac pour vomir).  Et oui, maintenant doit retourner vivre à la caserne avec ses copains de chambrée…

Oui je sais, ça t’a encore fait mal cette histoire. Ça m’attriste de te balancer ça en pleine poire mais c’est ça le journalisme d’investigation. Je vais te laisser t’en remettre quelques semaines avant de te balancer le nouvel ovni qui est déjà en route.

Enjoy mon hétéro !!

40 commentaires

Défoulage

  • Pour insérer des tofs : [img]UrlDeLaTof[/img] ou [img alt=altDeLaTof]UrlDeLaTof[/img]
  • Pour insérer des vidz : [youtube id] / [dailymotion id] / [rutube id] et pareil pour les autres sites
flag

Top


Copyright © 2006 - 2017 Skapiso.